Après avoir passé 3 mois à faire classe à la maison, me voilà libérée de ma mission.

Cette mission, je l’ai acceptée au début avec joie, je voyais là une formidable opportunité de m’impliquer plus concrètement dans les apprentissages de mon fils.

Dans la pratique je me suis vite rendue compte que la tâche n’allait pas être simple et que j’allais devoir faire appel à toutes mes compétences et ressources acquises en tant que formateur et manager. Car oui, face à un enfant de 10 ans plein d’énergie, volubile et dont l’attention reste difficile à capter, comment faire?

Ce que je vous partage ce sont les outils qui m’ont été utiles et qui sont des outils de management individuel à appliquer en toute circonstance.

Clé 1 : Définir le cadre en formalisant des règles de manière simple et visuelle.

Le besoin de cadre est important pour les enfants mais aussi pour les adultes. Le cadre, c’est un élément rassurant auquel on peut se raccrocher. La difficulté est la juste mesure entre être très rigide et laisser faire. Dans mon cas, le cadre a été mis dès le départ, en utilisant un planning interactif comprenant les horaires de début et fin et des magnets représentant tous les apprentissages à réaliser dans la journée. Je positionnais tous les jours les magnets et mon fils changeait l’ordre fonction de son envie.

Clé 2 : Accepter l’erreur, car elle permet d’apprendre.

Dans l’apprentissage c’est une évidence, on apprend en faisant des exercices et en se trompant. Toutefois, en expliquant une nouvelle notion à mon fils, et au bout de plusieurs répétitions, je m’attendais à ce que la notion soit acquise. Tel n’a pas toujours été le cas. C’est bien en le laissant faire, en le laissant se tromper, en refaisant que les notions se sont intégrées.

Clé 3 : Créer un espace motivant pour l’autre.

Au bout d’un mois de cours à la maison j’ai constaté que j’avais de plus en plus de difficultés à capter son attention et à être efficace dans les apprentissages. J’ai alors cherché quelle pouvait être, dans ce contexte, sa clé de motivation. J’ai découvert que mon fils fonctionnait au défi. Il aime les challenges. Je lui ai proposé l’idée de créer son propre challenge. Il l’a construit tout seul : une partie défi cours, une partie défi sportif et des seuils avec des récompenses en lien avec l’apprentissage et la convivialité. En management, on parle de motivation intrinsèque, l’enjeu est de comprendre ce qui fait avancer chacun et de trouver avec lui le moyen de le concrétiser.

Clé 4 : Exprimer ses émotions quand la relation devient tendue.

Des moments de tensions il y en a eus ! Certes, le contexte était particulier, mais aussi propice à régler des problèmes du fait de la proximité obligée par le confinement. Ce qui m’a été utile est un jeu de carte sur les émotions. Chacun prend les cartes et en sort 2 ou 3 qui expriment ce qu’il ressent. Cela permet d’être beaucoup plus précis, et c’est étonnant, de voir la justesse des mots utilisés. J’ai appliqué là les bases de la communication non violente : j’exprime mes émotions et mes besoins, j’écoute l’autre sans jugement, et ensemble, on construit la suite de notre relation.

Clé 5 : Féliciter, encourager souvent.

En félicitant, en encourageant on renforce l’estime de soi. Cette estime de soi qui va permettre de faire grandir, petits pas par petits pas. C’est un principe très simple puisqu’il suffit de dire : Bravo ! Ça c’est super ! J’ai beaucoup apprécié travailler avec toi ce matin.

Clé 6 : Prendre du recul, chercher de l’aide.

Mon souci étant de rendre cette période, la plus utile pour tous les 2, je me suis posée beaucoup de questions. Les échanges avec l’orthophoniste de mon fils m’ont été très utiles pour prendre du recul. Elle m’a aidée à décoder, à trouver de nouvelles pistes et elle m’a encouragée, merci Alix !

Clé 7 : Faire un feedback.

Si je décide aujourd’hui de prendre le temps d’écrire c’est pour vous faire un feedback qui peut vous être utile dans votre vie de manager. Les clés que j’ai utilisées, vous pouvez les appliquer dès maintenant sans aucun autre investissement que votre volonté de faire grandir vos collaborateurs.

Pour ma part, cette expérience m’a énormément appris sur mon fils et m’a permis aussi de grandir encore un petit peu.

Ressources :

https://souriezvousjouez.com/ : jeu de cartes feelin’

https://cnvfrance.fr/ : Association pour la Communication Non Violente

 

NEWSLETTER

Vous êtes un dirigeant, un manager ou une équipe ? Recevez notre newsletter pour booster, faciliter et fédérer votre environnement de travail !

Votre inscription sur notre liste est bien confirmée.

Share This